Gérer les fêtes de fin d’année

Le compte à rebours est lancé ! Les fêtes de fin d’années arrivent à grands pas, avec leurs bons repas festifs !
Comment gérer les fêtes de noël, en évitant les excès tout en profitant pleinement de celles-ci ?


Pas besoin de vous prendre la tête, ce n’est que quelques repas au cours d’une semaine (à tout casser), ce n’est pas ce qui va ruiner vos efforts de toute une année.

Mais, je peux vous donner quelques petits conseils et astuces pour profiter pleinement sans prise de tête !

UN DÉBUT DE JOURNÉE UN PEU PLUS LIGHT

Hors de question de sauter un repas ou d’être à jeun pour « faire de la place pour le repas de fête » ! Cela risquera d’être pire, puisqu’on risque de ne rien contrôler et de se jeter sur les apéritifs et amuse-bouche !

Alors on commence la journée par un petit déjeuner habituel, en diminuant légèrement les quantités, pour ne pas monter trop vite son apport calorique journalier.

Ensuite, on continue avec un repas équilibré le midi contenant une source de glucides, une source de protéines, une source de lipides. De plus, on privilégie les légumes quitte à diminuer légèrement les féculents ! Les protéines animales ne sont pas obligatoires, surtout que le dîner du réveillon risque d’en contenir déjà beaucoup.

S’il le faut, une petite collation à base de fromage blanc, fruits, oléagineux histoire d’arriver au repas du soir sans être affamé !

HYDRATEZ-VOUS

Hydratez-vous !!!!

L’hydratation est primordiale, alors on s’hydrate avec de l’eau tout au long de la journée. Cela pourra vous aider à la digestion !

On le sait, les repas de fêtes sont souvent accompagnés d’alcool, ce sont des calories sans aucun apport en nutriments… à consommer avec modération !!!!

UNE ASSIETTE ÉQUILIBRÉE

Oui, on peut faire un repas de réveillon et manger « équilibré » !

            Une bonne source de légumes dans son assiette, un peu de protéines (viande, poisson…) et on limite les féculents !

            Pourquoi limiter les féculents ? Les repas de noël sont souvent riches en calories (l’apéritif, les amuses bouches, le plat principal souvent très chargé, la bûche de noël, l’alcool…) Alors on limite les féculents, on évite de piocher dans la corbeille à pain et de se resservir en pomme de terre ! On mange en petite quantité pour pouvoir savourer chacune des composantes sans finir avec le ventre gonflé à bloc et ballonné !

ON SE FAIT PLAISIR EN MANGEANT RAISONNABLEMENT

ON SE FAIT PLAISIR ET ON PROFITE

            On se fait PLAISIR ! Hors de question de se frustrer, de culpabiliser, de regretter ou de se priver !

            Les fêtes de fin d’année sont un moment de partage et de plaisir ! Alors on profite, sans se prendre la tête !

            On se rattrapera plus tard, rien n’est perdu. Vous faites attention durant toute l’année, ce n’est pas un repas plus conséquent qui va gâcher tous vos efforts !

LES SENSATIONS ALIMENTAIRES

            On écoute son corps et ses besoins, on évite de se goinfrer et de se sentir ballonné à ne plus pouvoir bouger ! Ce n’est pas ça : profiter. Alors on mange de tout, en petite quantité, raisonnablement et sans frustration !

Et on régule !

Si le lendemain matin vous n’avez pas faim VOUS NE MANGEZ PAS. Votre corps aura avalé suffisamment de calories et d’énergie pour tenir jusqu’au prochain repas.

Pas besoin de surcharger votre corps qui va déjà ingérer suffisamment de calories durant les prochains jours.
Alors on écoute son corps, ses sensations alimentaires, on répond à ses besoins et il vous remerciera !

Votre corps est un compteur de calories naturel, ne l’oubliez pas ! Si vous l’écoutez, il régulera lui même ses besoins et vous ne prendrez pas de poids pendant les fêtes !

Et bien sur : on danse, on fait du sport, on va se balader ! Votre corps vous remerciera de l’oxygéner et de lui permettre de brûler les excédents !

LE PLUS IMPORTANT N’EST PAS CE QUE VOUS MANGEZ ENTRE NOËL ET LE JOUR DE L’AN, MAIS PLUTÔT CE QUE VOUS MANGEZ ENTRE LE JOUR DE L’AN ET NOËL 😉

Laisser un commentaire